gustave-nicolas fischer

professeur de la psychologie de la santé

Gustave-Nicolas Fischer, parrain du
Sommet Guérir Sa Vie


Gustave – Nicolas Fischer a accompagné Michelle Depré dans la création du sommet « guérir sa vie ». Il a apporté avec elle son initiative et tous 2 ont élaboré ce beau projet innovant en choisissant des orientations pertinentes pour des thématiques actuelles développer par des intervenants spécialisés et reconnus.

Cette démarche a été développée sur des critères scientifiques et déontologiques liés à la spécialité de psychologue pour proposer une diversité d’approches et de pratiques psychologiques (EMDR, Mindfulness, Hypnose…).

Le fruit de leur travail a donné naissance au Sommet « Guérir Sa Vie », nom emprunté au dernier livre de Gustave – Nicolas Fischer.

Gustave-Nicolas Fischer, intervenant dans le
Sommet Guérir Sa Vie


Gustave-Nicolas Fischer a parrainé mais aussi participé au Sommet Guérir Sa Vie, édition "Retrouver le goût de la vie" qui s'est déroulé en Novembre 2019. 
Il est intervenu sur la thématique du traumatisme.

" Comment survivre à ses blessures de vie même si tout semble perdu ? "

Dans sa conférence, il aborde les points suivants :

Ses cadeaux pour aller plus loin :

Qui est Gustave-Nicolas Fischer ?


Gustave – Nicolas Fischer est Docteur en psychologie et Psychologue de la santé.

Il a  une carrière essentiellement universitaire à la fois en France et au niveau international.

Il a d’abord exercé en tant que psychologue – consultant durant 5 années dans un Cabinet de Formation et de Communication où il assurait des séminaires et un accompagnement psychologique sous forme de consultation d’écoute et de soutien.

Ensuite, il a été nommé comme Professeur des Universités où il a été chargé de la création et du développement de l’ensemble du cursus de psychologie à l’Université de Lorraine (Metz), et où il a créé le premier DESS de  Psychologie de la Santé en France.

Cette orientation nouvelle, il l’a concrétisée par la publication du « Traité de Psychologie de la Santé » qu’il a dirigé avec la contribution de 23 spécialistes internationaux.

Il a, depuis, approfondi ses approches en Psychologie de la Santé par des travaux et publications sur « la Psychologie du Cancer » et « l’Expérience du Malade ».

Il a occupé dans cette même université la première Direction du Département de Psychologie, ainsi que celle de premier Directeur du Laboratoire de Psychologie de la Santé jusqu’en 2006. 

Aujourd’hui, son rôle et sa responsabilité sont unanimement reconnus comme Créateur de la Psychologie à l’Université de Lorraine (Metz), ainsi que sa place comme Fondateur de la Psychologie de la Santé dans cette Université.

Sur le plan international, il a également exercé des responsabilités importantes, tant sur le plan universitaire que dans d’autres domaines .

Ainsi, il a enseigné dans plusieurs  Universités étrangères, en particulier à Montréal où il a occupé la chaire de professeur invité durant 25 années.

Ses activités à l’étranger l’ont également amené à  être invité comme professeur à Lisbonne, Genève et Lausanne où il a exercé durant 10 années.

Aujourd’hui, il poursuit ses enseignements dans plusieurs universités étrangères.

Au niveau international, il a par ailleurs occupé des responsabilités importantes notamment comme Responsable français d’un Programme Intergouvernemental de Coopération Scientifique avec l’Université de Montréal durant 9 années.

Il a  également été expert à la Commission Européenne, nommé pour rédiger le premier rapport de synthèse sur les nouvelles formes d’organisation du travail et leurs impacts psychosociaux dans les divers pays de l’Union Européenne. Cette mission lui a été confiée notamment en raison de ses recherches nord-américaines sur les environnements de travail et leurs impacts psychosociaux.

Dans ce domaine, il a également été nommé au niveau national par le Ministre du Travail comme  Médiateur chargé d’intervenir dans les conflits de travail en France.

La démarche clinique et thérapeutique a toujours eu une place privilégiée parmi ses activités et s’est traduit de manière ponctuelle notamment dans le cadre de ses séjours à Montréal avec la psychologue des Soins Palliatifs McGill Université McGill à Montréal.

Sa démarche est particulièrement centrée sur l’accompagnement des survivants de divers traumatismes psychiques liés à une forme de violence. Elle est basée sur une méthode active et positive développée avec des victimes en élaborant avec elles un processus de libération reposant non seulement sur une thérapie à suivre, mais également sur des actes de guérison à « apprendre » pour revivre.

Enfin il anime des séminaires et des conférences sur divers thèmes de la psychologie relationnelle et de la psychologie de la santé. À titre d’exemple :

Sur tous ces thèmes, il a publié de nombreux livres, parmi lesquels 12 sont traduits en allemand, anglais, espagnol, portugais, italien et chinois.  

Ses ouvrages


Véritable introduction à la psychologie sociale, cette 6ème édition actualisée et complétée permet de comprendre et d’approfondir les notions essentielles de cette discipline.  

Cet ouvrage constitue un cadre d'analyse pour aborder et comprendre les problèmes psychologiques de la santé et la maladie. Conçu avant tout comme une introduction, il fournit au lecteur des concepts et des outils permettant de rendre compte des acquis théoriques et méthodologiques les plus reconnus dans cette discipline.
Par ailleurs, l’ensemble des données réunies illustre ainsi le caractère ouvert et fécond des différents domaines d’application de la psychologie de la santé.  

Pour certains d’entre nous, une trahison, une rupture ou un drame imprévisible sont venus pulvériser nos existences.
Comment vivre alors cet « après » ? Comment s’en relever vraiment, pleinement ? Bien sûr, il y a la résilience, qui permet de survivre ; il y a aussi les psychothérapies. L’auteur connaît bien ces appuis, puisque, depuis des décennies, il les étudie et les enseigne.
Dans ce livre-ci, il choisit d’aller au-delà du cadre scientifique, sur fond d’une épreuve personnelle. Véritable déclencheur, elle l’entraîne à chercher plus loin, pour poser un regard différent sur la guérison qui devient ici une expérience autre de la vie, une transformation de soi et de sa manière d’exister.
Ce livre décrit ce processus intérieur qui devient une voie de sagesse pour chacun : se détacher, retrouver confiance en soi et agir au quotidien en posant des actes guérisseurs sont quelques-unes des tâches à entreprendre… On comprend alors que la guérison signifie davantage qu’un seul retour à la santé, au bien-être. Elle permet à celui qui a été brisé de se relever. Pour naître à une autre vie.  

Que sait-on vraiment des liens entre psychisme et cancer ? Aucun livre à ce jour n’a abordé cette question en termes aussi directs.
Ici, l’auteur ose s’atteler à la dimension psychologique d’un mal multifactoriel. Il fait pour la première fois la synthèse des études scientifiques qui ont cherché à comprendre comment le stress, la gestion des émotions ou l’optimisme pouvaient changer la donne, tant dans la survenue de cette maladie que dans sa guérison. Il montre aussi comment la psychologie offre un regard particulier et bénéfique sur les parcours des malades.
Ainsi, cette recherche, à la fois rigoureuse et profondément humaniste, apporte des réponses aux interrogations qui nous hantent : un cancer peut-il être provoqué par des facteurs psychologiques ? Quels sont les impacts psychiques induits par cette maladie ? Enfin, quelles sont les ressources intérieures qui aident les malades à supporter leur état et favorisent la guérison ?

« L’analyse de l’expérience extrême représente un passage obligé, incontournable même, pour celui qui veut comprendre de quoi l’humain est fait, en tant que s’y révèle un potentiel insoupçonné de destruction, de même que des ressources infinies de vie. Une telle démarche nous engage donc dans une voie qui risque de faire chanceler nos certitudes, mais elle rend ainsi d’autant plus impérieux de dire « l’impensable » de toute situation extrême.
De la sorte, elle ouvrira à une autre compréhension de nous-mêmes en l’éclairant par cette affirmation de Freud mise en exergue de cet ouvrage : « Si tu veux supporter la vie, prépare-toi à la mort. ».  

Auteurs : Gustave-Nicolas Fischer et Virginie Dodeler

Pour voir la vidéo de présentation du livre cliquer ici .

Les découvertes les plus surprenantes et les plus récentes de la psychologie de la santé, en 100 comptes rendus d'expériences scientifiques, pour mieux comprendre l'impact de la psychologie sur le bien-être, la santé et la maladie.  

Ce livre est avant tout une analyse du vécu intérieur du malade. Il ne s'agit pas pour l'auteur d'étudier la maladie de l'extérieur : il s'agit de restituer l'expérience propre du malade. Basé sur l'expérience personnelle de Gustave-Nicolas Fischer, le livre s'appuie également sur le nombreux témoignages recueillis auprès d'autres malades.  

Pourquoi l'attachement aux parents est-il si important ? Comment une relation peut-elle cimenter notre existence ? Comment l'absence ou la brisure d'un lien peuvent-elles envahir toute une vie ? Peut-on se réparer, se consoler ? Quand et comment prendre ses distances, faire le vide pour reprendre sa vie en main et se retrouver soi-même ?

L'attachement maternel, la relation avec le père, l'amour, la violence, le divorce, le deuil : notre existence est marquée par nos relations aux autres. L'autre est indissociable de nous-même. Qu'il nous renforce et nous structure ou bien nous détruise, il laisse toujours une trace.

C'est cette trace que Gustave-Nicolas Fischer tente de suivre à travers une série de tableaux qui incarnent les différentes expressions du lien humain, comme autant de visages de nous-même. Un détour par l'autre pour mieux se connaître.

Partant de l’expérience des rescapés des plus grands traumatismes, ce livre nous invite à guérir des blessures psychiques que peuvent laisser les événements, extraordinaires ou ordinaires, de l’existence. Car dépasser la détresse et surmonter la souffrance est toujours possible. Contre les systèmes d’aide artificiels, souvent plus nocifs qu’efficaces, c’est un travail personnel que propose ici Gustave-Nicolas Fischer, où la mémoire et la parole, la réparation et le pardon permettent de s’affranchir du passé et de vivre pleinement le présent.

Ses articles


- Fischer Gustave-Nicolas, « Vivre avec les autres Quels enjeux psychiques ? », Le Journal des psychologues, 2006/4 (n° 237), p. 72-75. DOI : 10.3917/jdp.237.0072. URL : https://www.cairn.info/revue-le-journal-des-psychologues-2006-4-page-72.htm

- Vischer Jacqueline C, Fischer Gustave-Nicolas, « User evaluation of the work environment: a diagnostic approach », Le travail humain, 2005/1 (Vol. 68), p. 73-96. DOI : 10.3917/th.681.0073. URL : https://www.cairn.info/revue-le-travail-humain-2005-1-page-73.htm

Où retrouver Gustave-Nicolas Fischer


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.