François louboff

Psychiatre

François Louboff, notre invité dans le
Sommet Guérir Sa Vie


François Louboff a participé au Sommet Guérir Sa Vie, édition "Retrouver le goût de la vie" qui s'est déroulé en Novembre 2019.
Il est intervenu sur la thématique du deuil.

" Comment vivre après la perte d'un être cher, même si la douleur semble insurmontable ? "

Dans sa conférence, il aborde les points suivants :

Son cadeau pour aller plus loin :

Qui est François Louboff ?


François Louboff est psychiatre libéral depuis 1990. Après avoir pratiqué une dizaine d’années en tant que psychiatre, il a ressenti une insatisfaction dans son travail et a eut le sentiment de ne pas aidé ses patients autant qu’il l’aurait voulu.

Il s’est alors formé à l’hypnose à l’Institut Français d’Hypnose pendant plusieurs années. En 2002, il a obtenu son diplôme en Hypnothérapie et son diplôme en Hypnose Médicale en 2004.

Sa volonté d’apprendre le pousse à se former en EMDR et à devenir Praticien EMDR d’Europe en 2005. Il devient alors responsable de la commission d’admission et de certification au sein du Conseil d’Administration de l’Association EMDR France de 2011 à 2013.

Après plusieurs années de pratique et d’observation, il a pu constater que la majorité de ses patients étaient victimes d’un traumatisme suite à des abus sexuels ou des deuils. Il a alors orienté ses recherches sur ces deux causes de détresse humaine qui l’ont amené à écrire trois livres :

Depuis, il ressent une réelle satisfaction dans son travail. Son ouverture vers des thérapies humanistes et innovantes lui ont permit d’accompagner ses patients de manière plus humaine et plus efficace.  

Voir sa vidéo de présentation en cliquant ici .

Son blog


François Louboff publie régulièrement des articles dans son blog qui portent sur l’abus sexuel de l’enfance et le deuil. Il accompagne ses articles de vidéos explicatives.

Il a crée son blog dans l’espoir d’éclairer et d’apporter des informations et conseils utiles aux personnes concernées par ces situations douloureuses.

Découvrir son blog en cliquant ici .

Ses ouvrages


Même des années après, il est possible de guérir d’un abus sexuel subi dans l’enfance. Pour la première fois, un psychiatre s’adresse à ceux qui portent cette blessure et à leur entourage. Ce livre thérapeutique qui fait voler en éclat beaucoup d’idées reçues, notamment :

« L’abus sexuel, ça se passe uniquement entre un adulte et un enfant »,
« Seul le viol est un abus sexuel »,
« Les femmes ne sont jamais des abuseurs »
« Il faut être malade pour faire des choses comme ça »
« La victime éprouve toujours de la haine pour son agresseur »
« L’abus sexuel on en parle beaucoup, mais ça ne concerne que quelques familles »
« Si je veux aller mieux, je vais devoir passer de nombreuses années en thérapie. »
« Pour aller mieux, je vais être obligée de tout raconter, dans les moindres détails »
« Je ne pourrai pas guérir s’il n’y a pas une reconnaissance devant la justice, et si le coupable n’est pas puni »
« J’aurais dû pouvoir en parler quand ça m’est arrivé »
« On ne peut pas oublier des choses comme ça »
« Toute personne ayant été abusée va reproduire l’abus sur ses propres enfants »
« Si je veux vraiment guérir, je dois pardonner »

Même des années après, il est possible de guérir.

Une femme sur quatre et un homme sur six ont été victimes d’un abus sexuel avant 18 ans. Malgré le temps, ils continuent à souffrir, en silence. À la culpabilité s’ajoutent parfois la dépression, les dépendances, les douleurs inexpliquées, les problèmes sexuels, etc., qu’ils ne relient pas toujours à ce traumatisme.
Pour tourner la page, la parole ne suffit pas. Raconter fait même mal, parfois. C’est au cœur des émotions qu’il faut chercher la guérison, notamment grâce à l’EMDR. Si l’on ne peut pas oublier, on peut « digérer » le traumatisme. Comprendre est aussi un chemin pour retrouver le bien-être et la dignité : savoir qu’un enfant abusé ne devient abuseur que dans 12 % des cas, savoir que pardonner ou aller en justice n’est pas toujours la bonne solution.
Les nombreux conseils du Dr Louboff redonnent espoir : comment retrouver la confiance ? Comment sortir du statut de victime ? Faut-il en parler à ses enfants, à son conjoint ?

Un livre qui fait voler en éclats les idées reçues.

Le deuil lié à la perte d’un être cher, humain ou animal domestique, est toujours un choc. Dès lors, comment vivre son deuil ? Que dire aux enfants ? Doivent-ils assister aux obsèques ? Comment « tenir » pendant et après les obsèques ? Faut-il toujours dire la vérité ? Est-il normal de souffrir autant ? Que faire lors des dates anniversaires ? Comment prendre aussi soin de soi ? Concret et bienveillant, ce petit guide répond aux nombreuses questions que la personne en deuil est amenée à se poser, qu’il s’agisse de la perte d’un conjoint, d’un enfant ou du suicide d’un proche. Il accompagne les émotions du deuil et souligne le rôle de l’entourage et l’importance d’être parfois accompagné par un thérapeute. Il donne des repères afin de ne pas être submergé ni impuissant. Comprendre le processus du deuil, son évolution et ses complications permet de mieux le traverser.  

Où retrouver François Louboff


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.